Après la récolte du teff
Les agriculteurs Ă©thiopiens travaillent le sol Ă  l'araire
Meules de teff.
Acacias caractéristiques des basses terres plus chaudes
INJERA, plat national Ă©thiopien Ă  base de Teff.
Jeunes fruits d'Opuntia ou figues de Barbarie, "bélès" en Tigrinya
Les yeux de la tendresse
Que c'est bon un câlin !
Enfants burkinabé
Paysage du sud Gonder
Eglise Ă©thiopienne du Tigray
Rencontre...
Marché dans le nord du Wollo
Godjo (maison ronde traditionnelle)
Dromadaires afars dans le Wollo
Eglise dans le Gojam
Paysage du Gojam
Demoiselles d'honneur Ă  GONDER
PĂŞcheur Ă  l'Ă©pervier sur le lac de HIKE (Wollo)
Tout ce qu'il faut pour un voyage agréable sur les pistes du Burkina !

Mission au BURKINA FASO du 13 au 24 avril 2014

(d’après le rapport de Jean-Jacques BRESNU)

Les objectifs de ce séjour étaient la rencontre des partenaires de l’Action Sociale, la visite d’enfants parrainés et la mise en place d’un programme de sortie de parrainage.

ARM est au Burkina-Faso l’association experte en matière de parrainages. Ces derniers ont un impact quasi immédiat sur les familles bénéficiaires. Même si l’aide reste modeste, elle sécurise par sa régularité une situation qui était désespérée. Les enfants sont scolarisés, mangent régulièrement, les problèmes de santé sont pris en charge. L’aide rejaillit sur l’ensemble de la fratrie. Les agents sociaux visitent régulièrement les familles.

Certains des enfants parrainés sont maintenant grands et réussissent brillamment leurs études. Malheureusement, le système universitaire du Burkina est saturé et les places peu nombreuses. Le recours aux écoles privées est nécessaire mais induit des coûts importants (jusqu’à plus de 1000 € par an). Certains parrains ont souhaité soutenir leur filleul dans ces formations et nous les en remercions.

Le parcours scolaire de certains jeunes, tardif et chaotique, a fait qu’ils ont suivi une formation professionnelle (couture, coiffure, mécanique…).

Nous avons aidé les plus actifs à ouvrir leur propre atelier.

Vous pouvez encourager le travail de ces jeunes par l’achat de leur production via la boutique http://laboutique.jeparraine.com, Ă  la rubrique « l’Atelier de Fati Â». Fatimata (parrainĂ©e depuis l’âge de 8 ans) et mère de deux enfants, Aminata sa jeune sĹ“ur, et FĂ©licienne gèrent un atelier qui fonctionne bien.

Au nom de tous ces enfants que vous aidez, je transmets leur message « Dieu seul peut vous remercier pour l’aide que vous portez Â».

 
liaison mars2015 73 

~ ~ ~ ~ ~