Après la récolte du teff
Les agriculteurs éthiopiens travaillent le sol à l'araire
Meules de teff.
Acacias caractéristiques des basses terres plus chaudes
INJERA, plat national éthiopien à base de Teff.
Jeunes fruits d'Opuntia ou figues de Barbarie, "bélès" en Tigrinya
Les yeux de la tendresse
Que c'est bon un câlin !
Enfants burkinabé
Paysage du sud Gonder
Eglise éthiopienne du Tigray
Rencontre...
Marché dans le nord du Wollo
Godjo (maison ronde traditionnelle)
Dromadaires afars dans le Wollo
Eglise dans le Gojam
Paysage du Gojam
Demoiselles d'honneur à GONDER
Pêcheur à l'épervier sur le lac de HIKE (Wollo)
Tout ce qu'il faut pour un voyage agréable sur les pistes du Burkina !

Nouvelles après AG 2016

 

 AG 2016 R
 

Chers amis,

Les 29 et 30 octobre derniers se déroulaient, au sein du superbe et paisible site de La Chapelle Montligeon, les assemblées générales annuelles des associations « LES AMIS DE REINE DE MISERICORDE Â» et « LES ENFANTS DE REINE DE MISERICORDE Â» qui ont réuni un peu plus de 400 personnes par un temps très favorable.

Aussi « LES AMIS DE REINE DE MISERICORDE Â» souhaitent-ils partager un rapide bilan de ces journées avec tous ceux qui n'ont pu être présents. Nous en profitons pour Ã©voquer les perspectives et objectifs pour l’année 2017 et vous partager plusieurs documents (merci de cliquer sur chacun des liens de ce texte).

L'assemblée générale ARM s'est déroulée en plusieurs temps et en plusieurs lieux. Tour à tour ont été abordés les points à l'ordre du jour :

Il est certes toujours un peu frustrant, au cours d'une telle manifestation, d’avoir à évoquer en quelques minutes seulement, le travail et les efforts réunis de tous les bienfaiteurs et de tous ceux qui mettent en Å“uvre diverses actions de collecte de fonds. Mais cela nous procure la joie de vous rencontrer et nous permet de vous adresser à tous un IMMENSE MERCI pour votre soutien et votre générosité qui ont permis la collecte de près de 630 000 € au cours de l’exercice 2015/2016 !

Enfin, nous pourrons particulièrement retenir de ces journées, un extrait du message à l’assemblée générale de Monseigneur Markos Gebremedhin au sujet des parrainages. Nous pouvons le recevoir et le garder comme un mot d’ordre pour l’année 2017 : « â€¦ En tant qu’Eglise, nous affirmons fortement que cela vaut la peine de continuer à aider ces enfants et ces jeunes générations en donnant la priorité à leur bien-être, au développement et à la sécurité. Je vous lance mon humble appel afin que vous continuiez ce noble programme (de parrainage), et que vous soyez avec nous pour aider les pauvres Â».

Brèves

1. ARM continue ! Après l'annonce de l'arrêt des adoptions en ETHIOPIE qui concerne l'organisme d'adoption ERM (Les Enfants de Reine de Miséricorde), quelques personnes nous ont interrogés au sujet du devenir de ARM (Les Amis de Reine de Miséricorde) craignant que les parrainages ne s'arrêtent. N'ayez aucune inquiétude, toutes les activités de ARM continuent ! Les besoins sont toujours aussi importants et votre soutien tout aussi indispensable !

2. Dons en ligne. Nous rappelons que le site internet de "La Boutique jeparraine" a été piraté gravement à plusieurs reprises. Aussi avons-nous décidé de le clôturer et d'en créer un autre sur un serveur moins sujet aux attaques de hackers. Par voie de conséquence les dons via la boutique ne sont plus possibles. Désormais, pour effectuer un don en ligne vous devez utiliser Paypal et envoyer votre don à 'les amis de reine de misericorde' ou email 'Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ' 

3. Rapports de suivi des parrainages : Les différents intervenants locaux sont mobilisés sur le terrain pour collecter les pièces constitutives des rapports de suivi. N'immaginez pas que ce soit une tâche facile. Il faut garder en mémoire que les enfants parrainés vivent pour la plupart au sein de communautés très défavorisées et peu alphabétisées. De plus, les infrastructures de leur environnement sont souvent absentes ou défaillantes (pas d'électricité, pas de routes...). C'est bien pour cela que ces enfants sont une priorité du programme de parrainage. Le système d'éducation nationale de ces zones est tout aussi misérable. Aussi est-il parfois difficile d'obtenir un bulletin scolaire et a fortiori une photo. L'état d'urgence qui est en place suite aux événements de l'été 2016 n'arrange rien. Nous sommes donc obligés de vous inviter à la patience qui est déjà grande. Toutefois, si pour une raison ou une autre, vous souhaitez avoir des nouvelles de votre filleul(e) très rapidement n'hésitez surtout pas à nous le demander. Nous ferons le maximum. Pour les filleuls qui ont un lien de parenté avec un enfant adopté, il est prévu une mission sur place en janvier/février.

4. Déductions fiscales aux particuliers et aux entreprises.

On sait désormais de façon assez courante qu’un particulier soumis à l’impôt sur le revenu peut déduire de la somme qu’il a à payer, 66% du montant de ses dons à des associations d’intérêt général ou reconnues d’utilité publique comme c’est le cas de ARM. (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F426) La reconnaissance d’utilité publique confère aux associations le droit à recevoir des dons, mais aussi des legs et donations exonérés des droits de succession. Cette reconnaissance attribuée par décret du Ministère de l’Intérieur sur la base d’un avis du Conseil d’Etat, apporte aux donateurs une garantie de sérieux dans la poursuite des objectifs et de probité dans la tenue des comptes puisque ces derniers sont soumis pour vérification, contrôle et approbation à un expert-comptable/commissaire aux comptes désigné par l’assemblée générale.

Par contre on sait beaucoup moins que les sociétés et entreprises peuvent aussi défiscaliser leurs bénéfices par des dons aux associations reconnues d’utilité publique https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F22263. Elles peuvent le faire de plusieurs façons : dons en numéraires mais aussi dons en nature.

Enfin, d’une saine collaboration entre l’employeur et le salarié peut naitre une formule encore plus fructueuse. Imaginons Antoine, salarié de la société « FAIRUNDON Â». Il doit recevoir une prime de fin d’année de 1 000 € nets. Antoine souhaite renoncer à cette rémunération additionnelle pour en faire don à ARM.

Première solution : Pour « FAIRUNDON Â», le coût brut de la prime de 1 000 € versée à Antoine est de 1 600 €. De son côté Antoine fait un don de 3 000 € à ARM. Il déduit 66% du don de son impôt sur le revenu. Le coût net de l’opération pour Antoine est de 1 000 €.

Bilan de l’opération :

a.     Coût pour le salarié : 1 000 €

b.    Coût pour l’employeur : 1 600 €

c.    Bénéfice pour ARM : 3 000 €

Deuxième solution : Antoine, qui souhaite toujours renoncer à sa prime de fin d’année en fait l’annonce à « FAIRUNDON Â» et en échange lui propose d’effectuer un don à ARM pour un coût brut équivalent à la prime soit 1 600 €. Mais comme « FAIRUNDON Â» peut elle aussi défiscaliser ses dons à ARM à hauteur de 60%, elle va faire un don à ARM de 4 000 € d’où un coût net de 1 600 €.

a.     Coût pour le salarié : 1 000 €

b.    Coût pour l’employeur : 1 600 €

c.    Bénéfice pour ARM : 4 000 €

5. Date limite des dons déductibles au titre de 2016 : N'oubliez pas que, pour Ãªtre déductibles de l'impôt sur le revenu de 2016 vos dons doivent nous parvenir avant le 31 décembre 2016. Une tolérance que 4 à 5 jours seulement est admise par les services fiscaux sous réserve que le chèque soit bien daté de 2016. 

Nous vous laissons prendre connaissance de cette circulaire et de toutes ses pièces annexes (cliquez sur les liens pour y accéder) et dans quelques jours nous reviendrons vers vous pour présenter les besoins prioritaires de l'année 2017.

Même si c'est déjà Noël dans les grandes enseignes, nous vous adressons nos voeux de BON AVENT, temps qui nous est donné pour nous préparer à cette très belle fête que nous devons savoir attendre dans l'espérance.

Amitiés à vous toutes et tous et à vos familles.

Pour le CA de ARM,

Gilbert BAYON.

 Enfants de Robe 2016
 Camp 2016