Les besoins à la rentrée 2017

Liste des principaux appels à la rentrée 2017.

(95% des sommes perçues par ARM sont reversées sur place - tout don donne droit à un reçu fiscal qui permet de déduire 66% de la somme versée. Le coût net (réel) d’un don de 100 € n’est alors que 34 €). Chacun des appels ci-dessous est présenté de façon très synthétique. Nous tenons à votre disposition les informations détaillées et des photos).

1.      URGENCE 1 : Le parrainage individuel des enfants (handicapés ou non) est toujours une priorité. Il n’y a pas de durée d’engagement et l’arrêt du parrainage se fait sur simple demande. Même une seule année d’aide est très précieuse.

2.      URGENCE 2 : Soutien occasionnel pour permettre à 305 enfants de faire la rentrée scolaire.

Site

Responsable local

Nombre d’enfants

Objet

Coût
/enfant

Coût total

 

GOPA - KAFFA

Abba Belay

40

Fournitures scolaires

8 €

320 €

 

DUKRA - KAFFA

40

Fournitures scolaires

8 €

320 €

 

DINBRA - KAFFA

15

Fournitures scolaires

8 €

120 €

 

SHONGA - KAFFA

10

Fournitures scolaires

8 €

80 €

 

SHUBA - KAFFA

20

Uniforme complet

26 €

520 €

 

DINBRA - KAFFA

5

Uniforme complet

26 €

130 €

 

SHEKAMERA - KAFFA

Abba Elias

80

Chasuble

8 €

640 €

 

LIWAN DEKIA - KAFFA

Abba Endrias

50

Uniforme complet

24 €

1 200 €

 

ESHETA et MARA KUNI - KAFFA

Abba Admassu

45

Uniforme complet + fournitures scolaires

30 €

1 350 €

 

TOTAL

4 680 €

Enfants aide rentrée scolaire 2016-2017 1R

3.      Abba ADMASSU GEBRE, responsable de l’internat féminin d’ABERA BEKO, doit faire des travaux de maintenance. Le coût est de : 300 €.

4.      Abba ALEMAYEHU HAILE, responsable de l’internat féminin de BONGA, doit également faire des travaux de maintenance dont l’importance est plus grande. Leur coût est de : 2 500 €.

Infront of the House 2R

5.      MELESE GEBRE, étudiant en master, doit couvrir les frais de recherche et d’élaboration de son mémoire. Il a besoin de : 400 €.

6.      Formation professionnelle de TAREKEGN TAKELE qui a terminé ses études secondaires mais ne peut pas poursuivre en études supérieures. Il doit passer son permis de conduire. Un emploi est à la clé. Le coût de la formation est de : 400 €.

Ci-dessous : MELESE GEBRE (à gauche) et TAREKEGN TAKELE (à droite)

 

 MELESE GEBRE  TAREKEGN TAKELE 2017

 

7. Formation professionnelle, via Abba YONAS HAILEMICHAEL, directeur de l’école de CHENA (vers SHISHINDA) qui doit envoyer une institutrice en formation. Le coût, tous frais compris (formation, déplacements et hébergement) est de : 800 €.

CHENA Kindergarden 2015 22

8. TIKDEM KEYITO, jeune femme sans famille d’ADDIS ABEBA, autrefois recueillie à l’orphelinat de GUDER (plusieurs filles ERM en sont issues), n’a aucune ressource depuis que son petit commerce a été détruit lors des manifestations de l’été 2016. Pour redémarrer, structure et constitution du premier stock, il lui faut : 2 000 €.

TIKDEM KEYIDO 2

9. Formation professionnelle de ETENESH ASFAW, jeune femme seule et dépressive du fait de nombreuses épreuves qu’elles a vécues très péniblement. Elle voudrait se former en coiffure. Le coût de la formation est de : 2 500 €.

ETENESH ASFAW 1 1

10. Abba ENDRIAS HABTE est responsable de l’école et de l’internat féminin de LIWAN DEKIA. Il doit faire aboutir deux projets. Le premier consiste à construire de nouvelles salles de classe car de nombreux enfants sont refusés bien que les classes existantes soient surchargées (entre 80 et 100 élèves). Le coût est de : 30 000 €.
Le deuxième projet est de construire une salle de travail pour les jeunes filles pensionnaires. Pour cela, il faut apporter la somme de : 25 000 €.

DEKIA 08-2013 4

11. Abba SISAY SISTO nous rappelle que le cas de MELAKU WOLDESENBET atteint d'éléphantiasis n’est pas encore réglé. L’association SOLAE a déjà versé 800 € pour l’achat de bœufs, mais il a besoin d’une petite maison : 3 000 €.

MELAKU WOLDESENBET 2017 2 MELAKU WOLDESENBET 2017 1

12. Abba SAMUEL YOHANNES nous a présenté, en janvier 2017, le cas de TAKELE GEBRE, jeune père de deux enfants devenu veuf, sans formation, ni emploi. Une paire de bœufs a été financé en février. Une petite maison lui est nécessaire pour loger ses enfants. Comme pour le cas précédent, le coût est de : 3 000 €.

 

Un grand merci à tous !